Poignard : Guide d’Achat, Comparatif et Avis sur les Meilleurs de 2019

Si vous êtes un aventurier dans l’âme, il convient de s’équiper d’un couteau de survie lors de vos expéditions en tout genre. Un simple couteau suisse ne sera pas en mesure de faire face à certaines éventualités, dans un environnement hostile. Dans l’idéal, un poignard sera parfait. Cette arme blanche courte à double tranchant qui s’apparente à un couteau à lame courte et aigüe. Pour vous venir en aide dans le choix de cet outil, notre équipe d’experts a testé pour vous les meilleurs couteaux de survie 2019 afin d’établir ce comparatif sur les poignards.

Les 3 meilleurs poignards de 2019

Mora Companion MG Fardeer Knife Cold Steel CS92R39LSF
Poignard Mora Companion MG Poignard Fardeer Knife Poignard Cold Steel CS92R39LSF
Label Le meilleur rapport qualité/prix Le meilleur Le moins cher
Note sur 5 4,4 / 5 4,6 / 5 4,1 / 5
Longueur totale 23,1 cm 28 cm 30,5 cm
Longueur lame 10,5 cm 12 cm 17,8 cm
Matériau lame Acier carbone avec dos brut Acier inoxydable Santoprene
Matériau poignée Gomme noir Bois rouge Santoprene
Type de tranchant Lisse Lisse Lisse
Avis Le poignard MORA Companion convient parfaitement aux adeptes du camping et randonnée, et ce, à toutes les saisons. Conçu en acier de carbone, son étui est fourni pour abriter son lame lorsqu’il ne vous sert pas. En plus de cela, ses lames scandinaves sont faciles à aiguiser. C’est un couteau de haute qualité qui offre une très bonne prise en main. Sa manche en bois associée à sa lame en acier en fait un outil de luxe. Le Fardeer knife est un couteau de chasse complet, soit le meilleur dans notre sélection. Il s’agit d’un couteau d’entrainement de self défense qui tient bien en main. Il est assez rigide en raison de son matériau en santoprene. C’est le couteau idéal pour réaliser une réplique de corps à corps. En plus de son profil de lame Clip Point, il se dote d’un verrouillage fixe avec garde.
Prix Voir le prix
Voir le prix
Voir le prix

Tout savoir sur les meilleurs poignards

Poignard Fardeer Knife

poignard FARDEER KNIFE Couteau Pliant

On aime
  • Sa qualité
  • Son mécanisme de sécurité optimisé
  • Sa robustesse
  • Ses couleurs

On aime pas
  • Son prix
  • Son poids assez lourd

Le Fardeer knife est conçu pour durer, même en cas d’utilisation intensive. D’ailleurs, sa dureté est de 55 HRC, et le revêtement de sa surface est en titane. Cela confirme sa résistance à l’usure en tant que produit de haute qualité. Rien qu’à la vue, il a ce sentiment de luxe. Sa poignée est en bois rouge, un matériau noble et sa lame en acier inoxydable 440 C.

Comme nous avons à faire à un poignard pliable, il est équipé d’une molette au niveau de la lame pour l’ouvrir de façon sécuritaire. Pour empêcher que le couteau se referme lors de son utilisation, il embarque deux mécanismes de sécurité : un ressort qui bloque la lame et une goupille qui verrouille celle-ci. Un système ingénieux vu que le Fardeer knife est très tranchant grâce à sa lame bien affûtée.

Avec une longueur totale de 280 mm et une longueur de coupe de 120 mm, ce couteau pliant est facile à manier. Au bout de sa manche, il y a un œillet pour l’insertion d’une sangle. En outre, son type de cadenas est en câble. Cette pièce massive pèse 340 g, ce qui correspond tout à fait à un poignard de chasse. Il faut dire que c’est un couteau de chasse complet au vu de ses caractéristiques. En bref, ce couteau est d’une belle conception. Puis, son aspect fonctionnel est indéniable.

Voir le prix

Poignard Mora Companion MG

Mora Companion MG Poignard Mixte Adulte

On aime
  • Sa lame affûtée
  • Son rapport qualité/prix
  • Son étui rigide et bien conçu

On aime pas
  • Le manque de robustesse
  • La sensibilité de sa lame à la corrosion

Si vous êtes à la recherche d’un couteau de randonnée ou de camping le Mora Companion MG est ce qu’il vous faut. Notons que la marque suédoise  Mora est une fierté nationale qui existe depuis plus d’un siècle. Aujourd’hui encore, elle continue à exceller dans son art : ce modèle en est la preuve. Ce poignard de survie se veut pratique pour accompagner les randonneurs au cours de leur expédition. Sa lame est relativement petite à raison de 10,5 cm. Sinon, sa manche en gomme noire confère une prise en main aisée.

Le poignard Companion MG présente l’avantage de s’affûter très facilement. Confectionnée en acier carbone, sa lame reste fonctionnelle à toutes les saisons de l’année. Pour vous protéger de ses lames tranchantes, un étui rigide en vert kaki vous permet de le ranger quand il est hors d’usage. Un fourreau qui peut se clipser ou se fixer sur une ceinture empêchant de le perdre sur le terrain. Il possède même un trou pour évacuer l’eau.

Comme son nom l’indique, c’est le « companion » idéal pour sortir d’une mauvaise situation. L’atout principal du produit, c’est sans doute son rapport qualité/prix, soit une particularité des couteaux Mora. En gros, c’est un outil de très bonne qualité qui vous sera d’une grande utilité en toutes circonstances.

Voir le prix

Poignard Cold Steel CS92R39LSF

On aime
  • Parfait pour s’entraîner
  • Inoffensif
  • Bonne facture

On aime pas
  • Trop rigide
  • Poignée assez imposante

Les adeptes de krav Maga vont adorer ce modèle. En fait, le Cold steel est un poignard de combat fabriqué à partir d’un plastique dur appelé Santoprene. Il est très pratique pour s’entraîner vu qu’il s’agit d’un faux. Certes, il peut être dangereux pour les sports de combat comme le airsoft, mai son but est de surprendre son adversaire, et non de le frapper.

Avec un type de tranchant lisse, ce poignard estampillé Cold Steel propose un profil de lame Clip point. Pour des raisons de sécurité, il équipe un verrouillage fixe avec garde. La longueur de sa lame mesure 178 mm, ce qui est plutôt correcte pour une arme dédiée à l’entraînement. Les risques de blessure sont amoindris, mais il convient tout de même de le manier avec prudence. Par ailleurs, il aide vraiment à appréhender une agression à l’arme blanche. C’est à un outil à préconiser pour les débutants.

Côté pratique, il est assez lourd et tient bien en main. Conforme à la description du produit, les entraînements inoffensifs en arts martiaux se dérouleront en toute aisance à l’aide de cet instrument. À l’unanimité, la majorité des consommateurs sur Amazon affirme leur satisfaction, à l’exception de quelques critères. Dans l’ensemble, ce poignard de combat Cold Steel remplit sa fonction et répond aux attentes de ses utilisateurs.

Voir le prix

Comment choisir son poignard ?

Avant d’acquérir son poignard de survie, il y a quelques caractéristiques importantes à évaluer. Elles vous aideront à déterminer l’outil qui correspond le mieux à vos besoins. Nous savons d’ailleurs que les couteaux de ce genre se déclinent en différentes formes, tailles et matériaux.

Les dimensions

Le premier aspect qu’il faudra identifier est la taille de l’instrument, plus précisément les dimensions du poignard. Dans l’idéal, la longueur totale du poignard ne doit pas excéder les 20 cm, car il doit être facile à transporter. Avec une lame trop grande, il convient de l’utiliser pour des tâches qui exigent un maximum de précision comme découper le bois ou se servir comme levier.

Le manche

Étant la poignée à maintenir pour manier le couteau, la manche constitue la configuration entière de l’outil. Sur le marché, on distingue la manche à pommeau et la manche à bout plat. Il est à noter que les pommeaux servent notamment de brise vitre. Quant à son matériau de fabrication, il est conseillé de le choisir en micarta ou en caoutchouc pour une manche solide et maniable.

La lame

Comme c’est l’élément central du poignard, il faut vérifier sa taille, sa forme, son matériau et son bout. Elle peut être longue/courte, avec une pointe relevée/tombante ou un dos plat, autant de critères auxquels votre choix doit se reposer.

La soie

C’est la partie du fer qui va s’étendre vers la manche. Celle-ci peut s’insérer entièrement ou partiellement dans la manche et peut avoir des épaisseurs variables.

À quoi sert un poignard ?

Également appelé canif de poche, le poignard est un outil qui se réserve aux personnes piégées dans une situation d’urgence dans la nature, en forêt ou ailleurs. Par exemple, en guerre, il convient de se munir d’un poignard militaire. Elle sert à dépanner la personne en cas de danger pour découper du bois, des cordes, ouvrir une boîte métallique, entre autres.

  • C’est l’instrument à avoir dans ses affaires pour ceux qui partent dans un environnement loin de la civilisation.
  • Un équipement indispensable pour les randonneurs qui parcourent un trajet assez long et avec des conditions climatiques ou géographiques extrêmes.
  • La personne en possession d’un permis peut s’en servir pour la chasse et la pêche.
  • Le militaire doit se munir d’un poignard militaire lorsqu’il part en guerre pour affronter les aléas de son parcours. Ce type de couteau possède une lame plus évoluée, généralement crantée sur le dessus.
  • C’est le couteau de référence pour tout randonneur ou aventurier souhaitant camper dans un milieu hostile.
  • En tant que couteau de survie, le poignard peut faire office de gadget à part entière, notamment s’il est équipé. Dans ce contexte, il se convertit en allume-feu, en décapsuleur, en mini torche ou encore en sifflet de secours.

FAQ : Nous répondons à vos questions

Comment entretenir un poignard ?

Afin de préserver l’efficacité d’un poignard, il implique d’entretenir sa lame. Pour cela, essuyez sa lame à l’aide d’un torchon humidifié. D’ailleurs, un couteau ne se lave pas, il s’essuie. Il faut également faire attention aux lames de carbone qui peuvent se rouiller. Pour éviter la corrosion, pensez à huiler régulièrement votre poignard.

Comment aiguiser un poignard ?

Pour aiguiser cet outil, l’aiguisage sur pierre s’avère être la meilleure méthode. Pour obtenir l’angle d’affûtage, il suffit de poser la lame à plat sur la pierre et d’appuyer sur le tranchant. Ainsi, le couteau prendra l’angle souhaité.

Comment tenir un poignard ?

La mauvaise manipulation d’un poignard peut être dangereuse. Bien sûr, la manche est prévue pour tenir le poignard, notamment pour découper un objet. Par contre, pour briser une vitre, il faut tenir au niveau de la soie. Sinon, pour sculpter ou débroussailler, il faut trouver la bonne position pour mener à bien l’opération.

Couteau ou poignard ?

La différence entre ces deux outils réside au niveau de leur usage et leur conception. Le couteau s’utilise dans la vie quotidienne, tandis que le poignard est plus spécifique, car il sert à des fins autres que la coupe. Grâce à son double tranchant, le poignard se prête à des utilisations plus élargies, donc il est plus intéressant.

Où acheter un poignard ?

Pour se procurer un poignard, vous pouvez acheter sur les sites spécialisés en ligne de couteau et de kit de survie.

Le mot de la fin

Le poignard est notamment connu comme étant une arme de défense en cas d’agression. Toutefois, sa fonctionnalité va au-delà de cet aspect. C’est un kit de survie à part entière très plébiscité par les aventuriers et les adeptes d’expéditions nature. Sa lame à double tranchant pourra assurer la découpe de viande, de branchages, de cordons et bien d’autres plantes ou objets